Nettoyage Cryogénique : Quelle est son efficacité ?

Nettoyage Cryogénique : Quelle est son efficacité ?

De plus en plus prisé par l’industrie, le nettoyage cryogénique est une méthode de nettoyage écologique n’utilisant pas de produits chimiques. Elle est surtout efficace et sublime les surfaces sans les endommager. Toutefois, elle présente quelques légers désagréments dans son utilisation.

Nettoyage Cryogénique : c’est quoi ? 

Initialement prévu pour les industries spatiale et aéronautique, la méthode de nettoyage Cryogénique consiste à projeter, sous forme de pellets, des particules de glace ou de neige carbonique à -78 degrés celsius, par un flux d’air comprimé sur une surface à nettoyer. Ce type de procédé permet ainsi d’éliminer l’ensemble des résidus de caoutchouc et de silicone, les graisses et résines et bien d’autres produits ennuyeux.

Son champ d’application s’est étendu. On le retrouve dans de nombreux secteurs de l’industrie comme le médical, l’automobile et tant d’autres. Cette méthode est destinée à éradiquer les résidus organiques présents sur différents matériaux et surface. 

Le principe du nettoyage Cryogénique 

Le procédé est souvent utilisé dans les industries de moulage pour son efficacité sur les pièces où la géométrie est complexe et requiert une précision spécifique. Concrètement, le nettoyage Cryogénique repose sur un choc mécanique et thermique. En effet, le choc mécanique associé au froid intense entraîne immédiatement la séparation des déchets. Ainsi, la glace carbonique purifie les surfaces et permet de les traiter plus facilement.

Le procédé est la suivante :

  • La saleté est morcelée grâce au choc physique provoqué par la glace.
  • La saleté est ensuite rétractée suite au choc thermique.
  • Le souffle de la sublimation, c’est-à-dire le passage de l’état solide du CO² à l’état gazeux, agit comme une multitude de micros-explosion sur les surfaces traitées. La saleté est ainsi éjectée.

Les avantages du nettoyage Cryogénique

Le nettoyage cryogénique ne subit aucun dommage des pièces traitées, ce qui assure une certaine longévité des pièces. Il n’est plus nécessaire de démonter les pièces pour les traiter, c’est un gain de temps inestimable pour une productivité totale. 

En terme d’environnement, la méthode n’utilise pas de solvants ou de détergents. Le procédé est donc écologique puisque la glace carbonique est produite à partir de rejets de CO² recyclés. Non-toxique, il ne produit ni de déchet secondaire ni de CO².

Il ne génère pas d’humidité et n’entraîne pas de la rouille sur les parties métalliques. Ainsi, il évite la profusion des bactéries telles que la salmonella, l’escherichia coli et la listeria puisque le nettoyage est à sec. 

Les inconvénients du nettoyage Cryogénique  

Le nettoyage cryogénique peut provoquer des blessures, notamment des brûlures, en contact de la peau. Son utilisation doit donc être encadrée par des professionnels et il est plus que recommandé de porter des équipements EPI. Assurez-vous que sa concentration en dioxyde de carbone ne dépasse pas la limite maximale.

En termes de logistique, elle est complexe. En effet, le fait de s’approvisionner en pellets constitue une difficulté logistique. De plus, il faut les garder à une température optimale pour les conserver.

Enfin, le coût de l’opération est nettement plus supérieur aux méthodes de nettoyage traditionnelles.

Laisser un commentaire